«Nous sommes très heureux du programme mis en œuvre par le gouvernement » (Médiateur de la CEDEAO)

Bamako, 11 mai (AMAP) «Nous sommes très heureux du programme mis en œuvre par le gouvernement », a déclaré, lundi, à Bamako, le Médiateur de la Communauté économique de Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Goodluck Jonathan, à l’issue d’une audience avec le chef du gouvernement, Moctar Ouane.

«Nous nous estimons très fiers et heureux. Nous sommes très heureux du programme mis en œuvre par le gouvernement de Transition», a dit l’ancien président nigérian.

Goodluck Jonathan, est en mission au Mali depuis le dimanche dernier afin de constater l’évolution du processus de Transition en cours. C’est dans ce cadre qu’il a été reçu à la Primature par le Premier ministre, Moctar Ouane, pour une séance de travail entre les deux parties.

Le médiateur de la CEDEAO était accompagné du Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Mali et chef de la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation (MINUSMA), El Ghassim Wane, de certains diplomates et responsables de l’organisation communautaire.

À la fin de l’entrevue avec le chef du gouvernement, Goodluck Jonathan a confié à la presse que cette visite s’inscrit dans le cadre des activités de routine. Plus concrètement, il s’agit de faire passer en revue les activités que le gouvernement a menées depuis la dernière visite du médiateur dans notre pays en début d’année. Notamment, l’adoption du Plan d’action du gouvernement (PAG), la publication du chronogramme des élections et la mise en place du Comité d’orientation stratégique, un organe consultatif inclusif qui œuvre pour la réussite des réformes.

Après la Primature, le médiateur de la CEDEAO a successivement rencontré le ministre de l’Administration territoriale, le président du Conseil national de Transition, celui de la Cour constitutionnelle.

Mardi, Goodluck Jonathan pour lire la suite 👉🏿 https://malijet.com/actualite-politique-au-mali/256541-%C2%ABnous-sommes-tr%C3%A8s-heureux-du-programme-mis-en-%C5%93uvre-par-le-gouve.html


La Cédéao tourne le dos à l’Algérie

«J’ai rencontré mon frère Geoffrey Onyeama (le ministre nigérian des Affaires étrangères, ndlr) à Abuja. Nous avons eu des discussions fructueuses sur le renforcement des relations bilatérales et la mise en oeuvre de projets stratégiques en cours de développement, notamment l’autoroute transsaharienne Lagos-Alger, le pipeline transsaharien et le câble à fibre optique», a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, après sa rencontre avec son homologue nigérian. Via ce déplacement, l’Algérie voulait relancer le vieux projet du gazoduc Nigeria-Algérie via le Niger. En vain puisque la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(Cédéao), dont le Nigeria est un membre influent et qui dispose des plus grandes réserves de gaz du continent, a décidé lors d’une réunion tenue à Ouagadougou (Burkina Faso)….
Retrouvez la suite de l’article sur http://www.lexpressiondz.com/chroniques/de-quoi-jme-mele/la-cedeao-tourne-le-dos-a-l-algerie-319718